Beauté empoisonnée

Marge de l'ombrelle de la méduse hydrozoaire Obélia. De haut en bas: tentacules portant les cellules urticantes en rouge, bulbes tentaculaires servant "d'usine de production de tentacules", sous-ombrelle composée entre autre d'une couche de fibres musculaires
Beauté empoisonnée
Image dans sa taille originale : 332.1 KB | Voir l'image Voir Télécharger l'image Télécharger