°

rubrique.png Axes de Recherche du Laboratoire MICORALIS EA 7354

SITE EN CONSTRUCTION

Biofilm

Biofilms oraux, modélisation in vitro et moyens de traitements.

L’équipe MICORALIS a développé in vitro des modèles de biofilms oraux multi-espèces capables de coloniser des surfaces inertes.

Les études en cours concernent tout particulièrement l’étude de l’effet des biofilms pathogènes sur l’immunité gingivale. Par ailleurs, ces modèles de biofilms permettent de mesurer l’efficacité de traitements innovants, dont l’utilisation des lasers en décontamination ou le développement de produits phytosanitaires en collaboration avec la Société SOLIDAGES.

 

°

Infections virales de la cavité orale : le modèle du Virus Epstein-Barr (EBV).

Les sites oraux sont des portes d’entrée majeures pour les infections virales et facilitent la persistance et la

dissémination des virus dans l’organisme. ebvNos travaux apportent de nouvelles données en pathogénèse orale et établissent un lien entre infections virales et sévérité des inflammations orales. En particulier, nous nous intéressons aux infections par les herpes virus, avec une première démonstration du rôle pathogène de EBV au cours des parodontites et des lichens plans oraux.

Nos travaux actuels sont orientés vers l’étude du rôle inflammatoire aggravant de EBV et de ses conséquences sur la dysbiose bactérienne.




Rôle immunoprotecteur du ligament parodontal (LPD).

Au cœur des tissus de soutien de la dent, le ligament parodontal (LPD), encore appelé ligament alvéolodentaire, joue un rôle majeur. Le LPD est un tissu conjonctif dense, de faible épaisseur, qui entoure la racine des dents et attache l’os alvéolaire au cément de la dent. Il est richement vascularisé et innervé. Il présente un réseau vasculaire et lymphatique très spécialisé qui assure l’irrigation des tissus du parodonte et permet une étroite interaction entre les cellules du LPD et les effecteurs cellulaires de l’immunité.

Les travaux menés au laboratoire concernent la mise en culture et la caractérisation des cellules du LPD et l’étude de leur rôle au cours des parodontites.