Les axes de recherche du Laboratoire Micoralis

Les axes de recherche du Laboratoire Micoralis

Exposition de biofilms in vitro à des lasers basse-fréquence

Le développement de MICORALIS est centré sur des thématiques innovantes et porteuses encore peu développées dans le domaine de la microbiologie orale :

 

a. Microbiologie et pathologie orale.

La visibilité de l’équipe, historiquement associée à la manipulation in vitro de biofilms oraux multi-espèces, a été renforcée par le développement d’études menées in vivo qui ont permis d’apporter des données nouvelles concernant l’implication des herpèsvirus humains comme agents étiologiques en pathogénèse orale. Nos travaux récents renforcent notamment les données bibliographiques internationales attribuant à Epstein-Barr virus (EBV) un rôle physiopathologique dans les lésions inflammatoires orales.

 

b. La plateforme OraCell

Globalement appelé « Plateforme OraCell » ce projet, encouragé par la SATT sud-Est, permet à MICORALIS de disposer désormais de 2 modèles de culture de cellules primaires représentatifs de 2 tissus essentiels du parodonte : le ligament alvéolo-dentaire (LAD) et l’épithélium jonctionnel (EJ)). Additionné au savoir-faire important de l’équipe dans le domaine de la manipulation des biofilms oraux multi-espèces, la disponibilité de ces modèles apporte à MICORALIS une plus-value importante dans le monde de la recherche orale.

 

c. Application et utilisation des lasers en odontologie.

Parmi les thématiques historiques figurent principalement le développement de modèles de biofilms in vitro et l’étude de l’effet des lasers utilisés notamment comme agents anti-inflammatoires et/ou anti-infectieux contre ces biofilms. Ces travaux sont actuellement approfondis par des études menées in vitro permettant d’étudier les bases immuno/microbiologiques des effets des lasers thérapeutiques.