Licence Musicologie

Logo

Licence Musicologie

Présentation

Composante :
Domaine :
Mention :
Musicologie
Spécialité :
Année de sortie :
Effectifs :
125
Lieu(x) de formation :
Objectifs :
Les études de musique proposent une formation complète et transversale dans de nombreux domaines de compétences (histoire, théorie, analyse, ethnomusicologie, pratique musicale) visant à donner aux futurs titulaires du diplôme les meilleures conditions pour leur intégration professionnelle et la poursuite de leurs études. La formation admet toutes les pratiques de la musique quelque soit le genre, l’époque et l’horizon stylistique.
Savoir-faire et Compétences :

La licence musicologie est ouverte à tous les étudiants bacheliers sans distinction disciplinaire. En revanche, une pratique musicale régulière d’au moins 5 ans est très fortement conseillée, la filière demande des compétences musicales et rédactionnelles réelles – elle exige une très forte motivation individuelle. Outre le volet technique et pratique, le profil de l’étudiant doit être gouverné par une grande curiosité et une bonne culture générale, un esprit logique et cartésien, une volonté de s’investir dans la création et la créativité, et surtout une grande autonomie car le parcours exigera des pratiques musicales et organisationnelles constantes.
La mention offre en outre un partenariat unique en France avec le Conservatoire à rayonnement régional de Nice. Pour les étudiants instrumentistes (musiques dites « savantes » et musiques actuelles), compositeurs ou de direction d’orchestre qui ont atteint le niveau de troisième cycle, ils pourront valider un DEM et une licence de musicologie en horaires aménagés (sur dispositif spécifique, contacter le responsable de la section musique et le Conservatoire de Nice pour les dispositifs d’entrée en DEM) et pour les étudiants qui suivent le cursus de musicologie académique universitaire, ils auront la possibilité de valider au bout des trois ans un DEM de culture musicale (double inscription au conservatoire requise).
La licence de musicologie est basée sur un choix de modules optionnels qui permettent enfin de se préparer aux métiers de l’enseignement artistique dès la fin de la L2.
La licence de musicologie permet d’obtenir le niveau nécessaire afin d’intégrer les masters Arts (parcours création, performances et pédagogies musicales), MEEF (métiers de l’éducation de l’enseignement et de la formation, parcours musique), HIC (humanités et industries créatives, parcours MAJIC Jeux, Images, Créations) et de continuer à développer pratiques et analyses des phénomènes musicaux, sans distinction de genres ou d’époques.

 

Admission

Conditions :
Niveau de recrutement : Baccalauréat
Inscription :
Vous trouverez toutes les informations concernant les inscriptions administratives à l'adresse suivante :
http://unice.fr/inscription-reinscription/inscription
Tarifs :
Les tarifs sont fixés chaque année par le ministère.
http://unice.fr/formation/contenus-riches/documents-telechargeables/documents-utiles
Formation continue :
Pour plus d'informations sur la formation continue veuillez consulter le site d'UnicePro :
http://unice.fr/unicepro/presentation




 

Programme

Programme :
Le parcours Musique propose les enseignements traditionnels regroupant tous les savoirs de la musique. Il offre la possibilité d’acquérir des fondamentaux dans cette discipline en offrant une certaine polyvalence. Il prépare au master enseignement et au master recherche en musicologie, et offre la possibilité de s’inscrire également dans des filières professionnelles (gestion culturelle, métiers de la culture, bibliothécaire).

Le parcours Ethnologie des arts vivants spécialité musique (ou spécialité arts du spectacle selon le choix) est unique en France et permet d’obtenir une double diplomation, une licence mention musique (pour la filière musique) et une  licence en ethnologie du département de sociologie-ethnologie. En contrepartie, ce cursus possède un volume d’heures plus important (1700 heures sur trois ans) et demande un investissement personnel conséquent.

Enfin le parcours Pratiques musicales professionnelles est établi en partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Nice. Il s’adapte au rythme des étudiants de niveau DEM qui veulent garantir dans leurs études universitaires une exigence élevée de pratique instrumentale, tout en développant le sens d’une interprétation scientifiquement et historiquement informée. Ce parcours admet quatre spécialités : « Musicien interprète », « Direction d’orchestre et Direction de chœur », « Composition », et enfin « Enseignant en Formation Musicale ». Ce parcours est en outre compatible avec des inscriptions complémentaires dans d’autres structures (de type CEFEDEM par exemple).
Rythme de la formation :
Les cours théoriques sont concentrés sur le lundi, ainsi que sur deux demi-journées supplémentaires (du mercredi au vendredi). Les cours techniques (écoute et écriture de la musique) ont lieu le mardi et le jeudi matin au Conservatoire de Nice.
Contrôle de connaissance :
Les modalités de contrôle varient d’une UF à l’autre (CC ou DST) et sont définies par chaque intervenant.

Débouchés

Poursuite d'études :
Les parcours Musique et Pratiques musicales professionnelles permettent l’inscription en Master Théorie et pratique des arts vivants parcours études musicales. Ils ouvrent la voie soit à l’option recherche, soit à l’option Enseignement Musical qui prépare aux concours de recrutement des enseignants de musique de l’Éducation Nationale. Ils permettent également d’obtenir le niveau requis pour l’entrée dans les nombreux Masters de pratiques ou de musicologie en Europe.

Le parcours Ethnologie des arts vivants permet l’inscription dans trois masters de l’UFR LASH (deux en Anthropologie et Ethnologie, l’un en Arts).
Emplois et métiers possibles :
Carrière professorale, domaine de la recherche, de la culture, dans la fonction territoriale ou dans les associations, dans le domaine de l'édition, de la direction artistique, dans le domaine du journalisme, professions de l'animation socio-culturelle ou à caractère patrimonial : postes de chargés de mission en « musiques et danses traditionnelles » (associations et institutions), métiers relevant du patrimoine (collectivités territoriales, institutions, associations), de l'édition, de la vente de disques, du journalisme spécialisé