UN CV REUSSI – Lettre de motivation et CV : démarquez-vous !

Interview de Catherine PAPETTI, co-auteure de cet ouvrage avec Béatrice DOGOR DI NUZZO. Cet ouvrage est disponible au Career Center. Vous pouvez le consulter sur place ou l’emprunter.

Pour quelles raisons avez-vous ressenti le besoin d’écrire un ouvrage très appliqué sur le sujet du CV, alors qu’en général les ouvrages des enseignants-chercheurs sont plus académiques ?

Je suis justement à la fois enseignant et chercheur et de nombreux étudiants me sollicitent pour avoir des conseils sur leurs CV et leurs candidatures.

Très souvent ce sont les mêmes besoins et les mêmes demandes qui sont formulés par les étudiants, d’où l’idée de consigner mes conseils dans un ouvrage pratique.

Ce sont des conseils de bon sens ; les étudiants ont parfois peur de poser leurs questions car ils ont peur d’être jugés. Ici les conseils sont donnés en libre accès. 

Comment avez -vous démarré l’écriture de cet ouvrage ?

L’idée a germé lors d’une discussion avec ma collègue Béatrice Dogor Di Nuzzo, professeur de management, avec qui j'ai plaisir à travailler et qui avait été approchée par les éditions Ellipses.

L’éditeur a totalement adhéré à la thématique que nous lui avons proposée et il nous a fallu 9 mois pour finaliser ce projet en binôme. 

En quoi cet ouvrage apporte-t-il une vraie valeur ajoutée ? 

Nous partons des fondamentaux avec une première partie, qui est liée à l’estime de soi, à l’échec, à la gestion des refus. Car avant de parler de réussite, il faut savoir affronter la réalité d’un chemin qui n’est pas si aisé.

Et ensuite seulement nous parlons de la réussite.  

Chaque occasion est bonne pour mieux se connaitre et se tester face à une situation liée à la peur de l’échec.

Chaque expérience, même celle qui n’aboutit pas à un recrutement, doit être comprise comme un élément positif de sa construction personnelle. 

Mais il y a donc un aspect psychologique primordial dans la démarche que vous décrivez et que vous conseillez ?

Tout à fait, nous commençons par parler d’estime de soi, nous parlons des renforçateurs positifs. Il y a des personnalités qui voient dans l’échec au final un stimulateur qui les pousse à recommencer plutôt qu’à se terrer dans son terrier et à se couper de belles expériences ou d’opportunités. 

Un compétiteur sportif ne voit pas un match perdu comme la fin de sa carrière mais au contraire comme une façon de prendre sa revanche à la prochaine rencontre.

Je suis toujours étonnée par le niveau d’autocensure de certains étudiants qui considèrent qu’ils ne peuvent pas prétendre à des postes dans des entreprises qui les font rêver.

Donc quels sont vos conseils ?

Ce sont des conseils qui démarrent par un point sur l’identité virtuelle et la gestion à bon escient des formidables ressources permises par les réseaux sociaux numériques, LinkedIn avant tout.

Ensuite, l’ouvrage offre une approche très pédagogique avec des exemples de CV avant et après correction et des commentaires, qui explicitent les corrections et les modifications apportées. Rien ne vaut une image pour expliquer …

Pour conclure, je suis en préparation de l’édition réactualisée avec l’évolution du digital, de l’infographie et des nouvelles tendances de candidature.

Donc nous aurons l’occasion de poursuivre cet entretien dans les mois à venir. 

Un grand merci pour cet échange !