Axe 2 - Activité Physique et Santé

Présentation

Afin d’améliorer l’état de santé et la qualité de vie des populations vulnérables, de limiter les effets délétères de l’avancée en âge, l’apparition des maladies chroniques et/ou la survenue de troubles secondaires, les conférences de consensus recommandent la pratique régulière et adaptée d’activité physique au sein de dispositifs globaux proposés par l’OMS (2010). En savoir plus

Thèmes principaux

Thématique 3 : Déficiences motrices et activité physique

Responsable : Pr Raphaël ZORY

Une déficience motrice est « une atteinte (perte de substance ou altération d’une structure ou fonction, physiologique ou anatomique) de la motricité, c’est-à-dire de la capacité du corps ou d’une partie du corps à se mouvoir ou à se maintenir dans une position donnée de façon ordinaire, quels que soient le but et la fonction du mouvement produit ou du positionnement obtenu ». De nombreuses pathologies peuvent induire une altération du fonctionnement du système neuromusculaire à l’origine de faiblesses musculaires et/ou d’une perte de puissance et/ou d’une intolérance à l'effort. Ce sont ces altérations qui engendrent des déficiences motrices, soit de manière directe en altérant la commande nerveuse (e.g., Sclérose En Plaques ; SEP) et/ou les propriétés musculaires (e.g., Dystrophie Musculaire Facio-Scapulo-Humérale ; DMFSH), soit de manière indirecte en provoquant une baisse des ressources énergétiques disponibles et/ou une baisse du niveau d’activité physique (e.g., mucoviscidose).

Les causes et les conséquences de ces déficiences motrices sont généralement multifactorielles. Or, la plupart des travaux s’intéresse à cette problématique de manière disciplinaire. Au sein de notre laboratoire, nous nous inscrivons dans une approche pluridisciplinaire des déficiences motrices avec une focalisation sur le rôle de deux paramètres : la plasticité neuromusculaire étendue à la fonction motrice globale et l’implication des facteurs psycho-sociologiques. Si ces mécanismes peuvent être étudiés de manière distincte, l’objectif est aujourd’hui d’envisager leurs relations.

Mots-clés de la thématique 3

Fragilité, maladies chroniques respiratoires, déficiences motrices, AVC, activités physiques adaptées, rééducation, stéréotypes, fatigue, intolérance à l’effort.

Thématique 4 : Promotion de la santé par l’activité physique

 Responsable : Pr Anne VUILLEMIN

Les travaux de recherche sur la promotion de l’activité physique à des fins de santé portent classiquement sur deux types de déterminants de la pratique, envisagés distinctement : les motivations individuelles et les facteurs liés à l’environnement (social, culturel, structurel, politique). Le développement de connaissances scientifiques liées à ces déterminants vise, d’une part, à favoriser l’adoption de nouveaux comportements contribuant à l’amélioration de la santé, et d’autre part, à développer des politiques ou aménagements incitatifs à la pratique d'activités physiques. Les approches socio-écologiques défendent principalement l'idée qu'une promotion efficace doit agir simultanément et de façon complémentaire sur plusieurs facteurs et à des échelles différentes (Richard et al., 1996, 2011). Elles combinent ainsi, dans une recherche d'optimisation et de cohérence, des actions sur les facteurs personnels, sociaux, organisationnels, communautaires, territoriaux, environnementaux et politiques. Dans cette perspective multifactorielle, elles mettent clairement en avant l'idée qu'une importance significative doit être donnée aux stratégies politiques et sociales afin de soutenir les stratégies individuelles, trop longtemps considérées comme seul levier d'action. Les travaux de l’équipe portent à la fois sur les facteurs psychosociaux de l’engagement (ou non engagement) dans l’activité physique (AP) des populations vulnérables et sur les conditions sociales et environnementales de cet engagement (ou non engagement) et du développement territorial de l’activité physique-santé.

Mots clés de la thématique 4    

Activité Physique, Santé, Promotion de la Santé, Santé Publique, Politiques, Territoire, Comportements de Santé, Habitudes, Engagement

Références

Richard L, Potvin L, Kishchuk N, Prlic H., Green L. W. Assessment of the integration of the ecological approach in health promotion programs. American Journal of Health Promotion. 1996;10(4):318-328.

Richard L, Gauvin L, Raine K. Ecological models revisited: their uses and evolution in health promotion over two decades. Annual Review of Public Health. 2011;32:307-26.


Laboratoires impliqués

Il n'y a aucun élément dans ce dossier pour l'instant.

Il n'y a aucun élément dans ce dossier pour l'instant.

Pagination goes here
Résumé informations complémentaires

COMITE DE L'AXE

Autres membres du comité

LAMHESS

Faculté des Sciences du Sport

261 Boulevard du Mercantour - BP 3259

06205 NICE Cedex 3