Décès de Jean-Léon Beauvois

Décès de Jean-Léon Beauvois

Nous avons la tristesse de vous annoncer le décès intervenu mardi 8 septembre de Jean-Léon Beauvois, professeur émérite de psychologie sociale à Nice. Nous sommes maintenant loin de septembre 1994, date à laquelle Jean-Léon Beauvois est muté à Nice pour couler ses vieux jours d’universitaire et où rien ne s'est passé ainsi. JL Beauvois a non seulement poursuivi ses recherches et contribué à la visibilité de la psychologie sociale à Nice et à l’International mais plus encore soutenu de très nombreux collègues en psychologie ayant des orientations très diverses. Il a également marqué les esprits de nombreux étudiants et inspiré la réalisation de thèses et d'HDR que nous ne saurions compter. Entre autres activités, il a impulsé la création d'une équipe d'accueil en psychologie à Nice, le LPEQ (laboratoire de psychologie expérimentale et quantitative), qui est en grande partie la genèse de l'actuel LAPCOS sur le versant de la Psychologie au moins. Les collègues et étudiants qui ont travaillé à ses côtés se souviennent de son souhait de développer des formations et recherches reconnues à Nice, même si ses prises de position n'ont pas forcément fait l'unanimité à chaque instant. En revanche, elles ont toujours suscité des discussions et des débats dans un souci de faire avancer nos connaissances et la visibilité de notre discipline dans la communauté universitaire et auprès du grand public. Pour les collègues qui l'ont considéré comme un ami, on se souvient de sa générosité, de sa joie de vivre et de son appréciation de tout ce qui est beau et bon. Gastronomie, oenologie, musique, littérature...les domaines qui l'intéressaient semblaient illimitées.

Nous avons une pensée toute particulière pour ses proches et pour la communauté psychosociale et universitaire qui l'estimaient particulièrement. En son honneur, n'hésitez pas à boire un bon verre de rouge ou de whisky en écoutant du César Franck.

Dirk et Isabelle