Directeur ou Directrice INSPE

Emploi
Ecole Supérieure du Professorat et de l'Education (ESPE)

Conformément au Décret n° 2019-920 du 30 août 2019, une légitimité et une autorité dans les domaines universitaires, scientifiques, pédagogiques et de l’enseignement sont attendues du candidat·e.

 

Le.La candidat.e devra attester :

 

  • d’un parcours professionnel attestant d’une connaissance :
    • des enjeux et du fonctionnement du système éducatif et des différents niveaux d’enseignement qui le compose
    • de l’Université
    • d’une connaissance du domaine de la formation des enseignants et des formateurs ;
    • d’une expérience de conduite de projet transverse ou pluridisciplinaire;
    • d’une expérience de management ayant permis de développer des capacités de négociation, d’animation de réflexions collectives et de rassemblement autour d’un projet ;
    • de compétences en matière de gestion.
    • d’un dossier attestant de ses capacités à mobiliser des réseaux de recherche au plan local, national et international et impulser une démarche créative et innovante dans la communauté scientifique et en collaboration avec les établissements scolaires des territoires locaux et régionaux.
    • d’une bonne connaissance des enjeux internationaux de la formation initiale et continue des personnels éducatifs dans les établissements scolaires.

 

 

Connaissances nécessaires pour occuper les fonctions (selon la nomenclature du dictionnaire des compétences du Répertoire des métiers MEN-MESR : REME) :

 

  • Environnements, objectifs et projets éducatifs de l’établissement, ingénierie de formation :
    • Missions et programmes des établissements scolaires, sciences de l’éducation
    • Système éducatif et ses enjeux, gestion des groupes et des conflits, pilotage d’un établissement
    • Techniques de conduite du changement, techniques de management, techniques de négociation
    • Procédures de gestion des ressources humaines, réglementation régissant les examens
    • Connaissances budgétaires générales, organisation de l’enseignement supérieur, organisation du système éducatif

 

  • Compétences opérationnelles :
    • Coordonner et animer des équipes
    • Accompagner les changements et l’innovation
    • Conduire une négociation
    • Stimuler la recherche et développer des apprentissages basés sur l’évidence scientifique et en collaboration avec la recherche et les pratiques internationales.

 

  • Déléguer et évaluer, encadrer/animer une équipe :
    • Mobiliser et animer
    • Piloter un établissement public
    • Prendre des décisions dans un système complexe ; savoir représenter l’établissement
    • Définir et suivre les budgets

Dispositions réglementaires (art. L.721-3 du code de l’Education) :

 Les INSPE sont administrés, à parité de femmes et d'hommes, par un conseil de l’institut et dirigés par un directeur.

Le.La directeur.trice de l'institut est nommé.e pour un mandat de cinq ans par arrêté conjoint des ministres chargés de l'enseignement supérieur et de l'éducation nationale.

Le.La directeur.trice de l’institut prépare les délibérations du conseil de l’institut et en assure l'exécution. Il.Elle  a autorité sur l'ensemble des personnels.

Il.Elle a qualité pour signer, au nom de l'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, dont il est composante, les conventions relatives à l'organisation des enseignements. Ces conventions ne peuvent être exécutées qu'après avoir été approuvées par le président de l'établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel et votées par le conseil d'administration de l'établissement public.

Le.La directeur.trice de l’institut prépare un document d'orientation politique et budgétaire présenté aux instances délibératives de l’établissement  au cours du troisième trimestre de l'année civile.

Le.La directeur.trice propose une liste de membres des jurys d'examen au président de l'établissement pour les formations soumises à examen dispensées dans l’INSPE et, le cas échéant, aux présidents des établissements partenaires mentionnés à l'avant-dernier alinéa de l'article L. 721-1.

 

•       Activités principales

  • Assurer la direction et le pilotage de la composante en s'appuyant notamment sur l'équipe de direction ;
  • Piloter et mettre en œuvre avec l’ensemble des acteurs concernés la politique définie dans le cadre du projet académique de I'INSPE accrédité,

-          en coordonnant les équipes de formation et de recherche des différents partenaires, en particulier : universités et rectorat ;

-          en organisant des relations de partenariat avec l’employeur (MEN) ;

-          en veillant à la qualité de la formation et, tout particulièrement, à son adéquation au référentiel de compétences des métiers de l’éducation et de l’enseignement ;

  • Assurer la mise en œuvre des missions de formation de l’INSPE, au moyen de ses ressources propres et en faisant appel aux compétences des autres composantes des universités et des différents partenaires tant au niveau national qu’international. Les formations sont assurées par des équipes pédagogiques mixtes, associant enseignants et enseignants-chercheurs des universités de Nice Sophia Antipolis et de Toulon, de la ComUE UCA et de différents personnels relelvant de l’éducation nationale.
  • Contribuer au développement de la recherche en éducation dans le cadre de la politique de recherche de l’établissement et d’étroites collaborations avec les instances locales du MEN et les réseaux nationaux et internationaux de chercheurs en éducation et formation.
  • Représenter l’INSPE dans les instances de l’établissement.

 

L’ensemble de ces activités a vocation à être effectué en coordination étroite avec l’établissement dont relève l’INSPE, les établissements partenaires et le rectorat de l’académie, représentant l’Etat.

 

  • Description de l'employeur :

 

L’INSPE de Nice a été créée dans le cadre de la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance

 

L’INSPE de l’académie de Nice est une composante de l’Université Nice Sophia Antipolis, membre de la ComUE Université Côte d’Azur (UCA). Son projet repose sur un partenariat avec l’Université de Toulon, UCA et le Rectorat de l’académie de Nice. Il a en charge la formation initiale, et des actions de formation continue, des enseignants et des personnels d’éducation. Il organise et met en œuvre des formations préparant aux métiers de l’enseignement, de l’éducation et de la formation pour les deux universités, et ce dès la licence.

Il a également pour mission de favoriser le développement des recherches dans le domaine de l'éducation, en liaison avec les autres composantes de l'UNS, de l'université de Toulon, d’UCA et les instances du MEN. Il soutient en particulier l’activité du Laboratoire d'Innovation et Numérique pour l'Education (LINE) créé en 2016.

Il accueille actuellement environ 1400 étudiants, en formation initiale ou continue, sur quatre sites géographiques (2 sites à Nice et 2 dans le Var, l’un à Draguignan et l’autre à La Seyne sur Mer).

L’INSPE participe en concertation avec le Rectorat et les Directions Académiques à la définition et à la mise en œuvre des plans de formation continue des personnels d’enseignement des premier et second degrés.

 

L’INSPE coordonne l’ensemble des actions de formation. Il en assure une partie et fait appel en complément aux compétences des autres composantes des deux universités et aux structures territoriales du MEN. Certaines formations se déroulent sur les sites de l’INSPE, d’autres sur les sites d’autres composantes des deux universités.

 

  • Conditions particulières d'exercice :

 

Poste à pouvoir immédiatement par voie de mutation ou de détachement.

 La prise de fonctions est prévue à la date de l'arrêté ministériel de nomination.

 Conformément aux dispositions de l'article L. 721-3 du code de l'éducation, le directeur de l’institut est nommé pour un mandat de cinq ans par arrêté conjoint des ministres chargés de l'enseignement supérieur et de l'éducation nationale, sur proposition du conseil de l'école.

 Le siège de l’INSPE est à Nice. Le (la) candidat(e) retenue(e) exercera ses fonctions au siège et sera appelé(e) à se déplacer entre les différents sites de formation.

 La date limite pour candidater est fixée au 15 novembre 2019.   

Tout dossier déposé ou réceptionné après cette limite sera déclaré irrecevable.

 Les dossiers de candidature devront comprendre une lettre de motivation assortie d’une déclaration d’intention et un curriculum vitae et devront être adressés à Monsieur le Président de l’Université Nice Sophia Antipolis par mail (presidence@unice.fr) ou par voie postale (Université Nice Sophia Antipolis - Présidence, 28 avenue Valrose - BP 2135 - 06103 Nice cedex 2).

 Les opérations de sélection des candidats par le comité d’audition coprésidé par le recteur de l’Académie de Nice et le président de l’Université Nice Sophia Antipolis en vue de formuler ses propositions aux deux ministres auront lieu le 2 décembre 2019.

 Les candidat(e)s retenus pour l'audition recevront une convocation personnelle précisant les modalités, le lieu, la date et l'heure de leur audition.  

Contenus

Il n'y a aucun élément dans ce dossier pour l'instant.